SURF EN HIVER 🏄🏻‍♀️

Aloha! On se retune aujourd’hui avec un nouvel article sur le surf, je suis en surf trip en ce moment et on me demande beaucoup comment je fais car il fait encore froid.

Je vais vous parler de mon équipement hivernale indispensable.

Je reviens de Vendée où l’eau est à 11°c mais j’ai également surfer avec le même équipement l’année dernière en Mars en Irlande.

D’ailleurs, j’ai réalisé ma première vidéo IGTV sur notre expédition sur

Instagram: Agitadamag

Je vous parle des essentiels mais quel sont-ils?

Dans cet article je vais vous parler principalement de l’équipement avec lequel je pars en session hivernale qui est plus conséquent que celui de l’été bien évidement car plus de couche car je déteste avoir froid!

Retrouvez l’article été ICI

Pour une session, en général, je prévois dans mon sac à dos 30L qui est étanche donc parfait s’il pleut mes affaires sont à l’abris.

1 combinaison: Doit être confortable, elle est comme une seconde peau en plus d’être pratique car il est important de se sentir à l’aise dans son équipement. Alors moi je possède une 5.3 de chez Rip curl (le lien vous amène directement sur le page vous avez juste à trouver votre 5.3) ou il est toujours possible de louer à la journée des combinaisons dans les surf shop.

2 haut polaires : TEE SHIRT ANTI UV SURF TOP NÉOPRÈNE POLAIRE MANCHES LONGUES FEMME NOIR BLEU OLAIAN, à mettre en dessous pour une seconde couche pour plus de chaleur et il est très confortable.

1 maillot de bain: Moi je recommande pour toujours la marque MOEA SWIMWEAR, d’une qualité parfaite et sans effet de vous râpez l’entre cuisse comme la plus part des maillot de bain cette marque est faite pour les surfeurs donc il y a plus qu’à et faite attention car c’est des pièces uniques qui changes tous les ans! GO

1 cagoule : Je vous recommande cette achat car il peut faire très froid dans l’eau alors comme vous le savez surement la chaleur de notre corps s’évacue par la tête donc il est préférable de garder un maximum de chaleur corporel et aussi éviter la maladie nommée l’exostose connue des surfeurs surfant souvent dans l’eau froide. Je vous invite à lire cet article . (et d’investir dans des bouchons d’oreille)

1 paire de gants : Tout comme la tête, les mains sont une exterminé à protéger et à garder au chaud!

1 paire de chaussons : Une évidance , les pieds doivent etre protéger du froid et des imprévues naturels tel que les pierres ou les coraux qui peuvent vous blessez gravement.

1 poncho… LA VIE ! Double utilité : serviette de plage et cabine de change (très pratique) ! Le miens est un basique pas très chère que j’ai commander sur amazon mais il en existe en polaire intérieur et de meilleur qualité chez All-in en shop

1 Crème solaire: Éco responsable; depuis que la loi est passer à Hawaï « interdisants les crèmes solaires car cela détruit les coraux » j’ai pris conscience de l’importance de préserver nos fonds marins. J’ai surtout le stick indice 50 en violet ahah pour mon visage que je mets à chaque session mais également le grand format pour le corps. EQ indispensable.

– 1 Pain de Wax: il est connu même quand tu loues tu te retrouves à 2km du surf shop et tu t’aperçois que la board est pas waxé ou très peu. Et ce n’est pas très chère compter 2/3€ maximum en France.

– 1 Paire de tongs: en vrai c’est clairement plus pratique que des baskets aussi bien à ranger qu’à enfiler.

1 Sac : TOUJOURS pour le maillot de bain mouiller et surtout la combinaison. J’ajouterais également m’a nouvelle acquisition depuis peu d’un sac étanche poket où tu te changes dedans et il se referme grasse à une ficelle et se transporte avec les lanières intégrer. Pratique pour éviter de mettre du sable partout, je suis une connaisseuse on me dit souvent que je suis plus faite pour les plages de galets.

– Dans un sac isotherme j’ai les accessoires en plus tel; qu’une montre n’ayant pas toujours la possibilité de prendre ma propre board, surtout à l’étranger, je loue sur place ce qui me limite en temps. C’est pourquoi j’ai investi dans une montre étanche: elle ne fait que l’heure mais c’est bien suffisant! Puis kit de premiers secours (mon côté infirmière) : désinfectant, pansements, mouchoirs, bandages et ciseaux. Et une poche étanche : j’y glisse mon téléphone, car on ne sait jamais ce qu’il peut se passer dans l’eau, une petite photo n’est j’aimais omise en fin de session avec nos yeux tout rouges et nos algues sur la tête! Souvent cela fait un beau souvenir des rencontres faites dans l’eau !

Le surf, j’adore l’esprit que dégage ce sport. Je m’y suis mise avec mes copines il y a 4 ans maintenant, avant que chacune ne quitte la région Bretonne pour construire sa vie professionnelle.

Je me rappelle de nos 4 jours intenses à Lorient, il ne faisait pas très beau, il fallait se lever tôt et lever des planches en mousse de 10kg… Étant de taille petite, le bateau (comme j’appelais ma planche de novice), nous le portions à deux sur des cailloux pour arriver au spot. Mais tout ça disparaissait au son de nos rires et de notre premier professeur de surf tellement adorable.

Ce qui me marquera, c’est la première fois où je me suis retrouvée debout sur ma planche: un vrai moment de liberté et de joie, entourée de mes copines criant « yeah!! ».

Depuis, nous nous retrouvons toujours pour pratiquer durant les vacances de Pâques, pour une journée ou deux. Je n’ai jamais été très sport individuel, j’ai fait 7 ans de volley en club et j’allais à l’eau pour les vacances mais je n’aimais pas beaucoup les grosses vagues, mais le surf a tout changé! Avec cette pratique, vous apprenez à vous dépasser, vous apprenez sur vous-même, vos capacités, vos peurs et vos limites. C’est vrai qu’au premier abord, le surf peut passer pour un sport individuel car vous êtes seul sur votre planche… mais non, il y a toute une communauté dernière vous et même dans l’eau, prête à vous conseiller, vous aider et vous soutenir.

L’intensité des sessions a augmenté depuis que je suis dans une association parisienne qui publie des destinations tous les jours pour aller surfer au départ de Paris. Depuis novembre 2017, j’ai rencontré tellement de monde et découvert tellement de spots. Maintenant le surf est devenu ma nouvelle drogue, passion toujours dans un esprit de débutante : « surfounette » comme je l’appelle. Je n’ai pas comme objectif de devenir une professionnelle, juste de profiter du moment présent. Certaines personnes arrivent à réfléchir sur leur planche, moi je me laisse aller comme je le sens, comme ça vient et c’est tellement plaisant de ne penser à rien d’autre !

J’ai concilié mon envie de surfer avec mon envie de voyager, donc bien souvent il y a un intérêt derrière chaque voyage… Avec toujours un look, bien évidemment!

Je vous invite à en découvrir plus sur mon univers via Instagram : @agitadamag Et n’hésitez pas à me contacter pour un ride, cela sera avec plaisir !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s